AliExpress ouvre un magasin physique à Madrid

Si vous pensez qu'il s'agit d'un magasin physique traditionnel, vous vous trompez.

La plateforme d'achats chinoise la plus connue au monde a ouvert un magasin offline. Et tout le monde s'est demandé: "Comment ça? Pour quoi faire? Pourquoi?"

Le magasin se situe à Madrid Xanadú, l'un des plus grands centres commerciaux d'Europe, il a environ 740 mètres carrés et est divisé en cinq secteurs différents, ayant environ 1 000 produits et plus de 60 marques différentes.

Mais qu'est-ce qui le rend si différent? La réponse est simple: ici il n'y a rien à acheter! Le magasin sert uniquement comme une espèce de salle d'exposition, où le consommateur peut voir, sentir et essayer les différents types de produits. Pour vraiment acheter le produit, il faut aller sur le site en ligne.

Quoiqu'il soit possible de trouver plusieurs produits aux prix les plus bas du marché sur cette plateforme, le scepticisme nous saisi toujours au moment final de l'achat "Ça vaut vraiment le coup? Ça sera bien? C'est fiable?"

En ouvrant un magasin physique où le consommateur puisse voir et essayer le produit, la plateforme a assumé que le consommateur omnicanal est de plus en plus présent et qu'il faut faire quelque chose pour le satisfaire. Le magasin physique répond au besoin de briser la distance entre le vendeur et le consommateur, en augmentant la confiance et la certitude que le consommateur effectue son achat jusqu'à la fin.

L'Espagne est le quatrième plus grand marché d'AliExpress, tout de suite après la Chine, les États-Unis et la Russie, ouvrant ses portes à l'Europe.