Seules les livraisons peuvent optimiser les achats en ligne au supermarché.

L’étude du consultant français Capgemini est claire : les achats en ligne dans les supermarchés ne vont augmenter de façon exponentielle que si on augmente l’efficacité du service de livraison.

Le commerce électronique a pas mal augmenté dans les dernières années mais, bien qu’il y ait eu un petit boom lors de l’adoption de cette stratégie commerciale par les supermarchés, celle-ci a subi une stagnation au cours des dernières années.Or, selon une étude du consultant Capgemini, il semble qu’il y ait une solution évidente pour optimiser les ventes en ligne des supermarchés: diminuer le nombre d’heures qui sépare le moment où le client a fait sa commande et la livraison des produits chez lui..

La même étude révèle que 98% des vendeurs au détail en ligne proposent des délais de livraison variant entre un et trois jours, ce qui ne satisfait pas du tout le client.

« À mesure que les clients vont s’habituer à l’économie on-demand, ils vont réorienter leurs achats. Mais, auparavant, les vendeurs au détail doivent prouver qu’ils parviennent à répondre aux attentes des clients, dans les délais qu’ils souhaitent », a affirmé Andrew Lipsman, analyste de eMarketer, à ce sujet.